0Cart
  • Votre panier est vide.

Magie de l’instant

18 décembre 2017

Un grand merci à Yannick Lemaire, qui, une fois encore, nous a partagé avec générosité ce précieux moment :
La magie de l’instant a encore touché les quelques personnes privilégiées qui ont assisté au mini-concert privé enregistré ce jour au Grand Studio du mythique n°22 rue Bayard…
Les grandes lettres rouges de RTL illuminaient le plateau où mon « poète adulescent » préféré, j’ai nommé : Julien Doré !
Ne te froisse pas sur ce petit surnom car venant de moi, c’est un compliment.

Laisser son « Peter Pan » pointer de temps en temps son nombre blagueuse est rare de nos jours…
Tout doit être aseptisé et bien rangé dans des cases…
Mais si l’on arrêtait ce formatage intensif pour ne garder que l’authenticité de chaque être ?
Si l’on pouvait donner du temps au temps en écoutant nos envies profondes…
Et oui, si un matin, j’avais envie de partir photographier la couleur du vent sans aucun interdit…
Si parce qu’ à cet instant précis je le voulais plus que tout ! Serait-ce possible ? Cette liberté coute cher je le sais… L’électron libre le paye tous les jours…
Mais quelle joie de vivre ainsi…

Réflexions intérieures de 01h21 du matin – silence de la nuit, libération de l’esprit…
Pour des enfants cela serait simple… Ils pourraient comprendre cette envie d’école buissonnière qui secrètement nous titille, nous les adultes bien pensant, grands donneurs de leçons…
Mais au fond, quelles leçons ?
Celles qui nous retirent l’étincelle magique dans nos regards grisés par les soucis d’un quotidien souvent mal choisit ?
Celles qui figent nos sourires à de la fausse politesse ?
Ou pire… Celles qui nous apprend à manipuler les autres pour mieux les détruire ?
J’en rage ! Car oui, mon Peter Pan est bien là, dans mon rire, mon auto-dérision, mon franc-parlé, ma créativité boulimique de touche-à-tout, mes longues phrases parfois trop vite prononcées, mes gaffes spontanées… mais peu importe… je peux porter du noir pour « faire croire à » mais ce que je sais profondément, c’est qu’à l’intérieur j’ai une multitudes de papillons multicolores qui me font briller les yeux à chaque signe que la vie veut bien m’offrir…
Par pitié Peter Pan reste encore !

Et même si je dois passer aux yeux de certains, pour une femme immature, j’assume… On est tous l’immature de quelqu’un n’est-ce pas ?

Voilà… les paroles s’envolent, les écrits restent et je souris à l’idée de relire ce post dans quelques temps… Je me dirais tout bas « Et bien ! Tu étais sacrément inspirée ce soir là » ;-)
Douce nuit mes amis… Je vous laisse, j’ai deux ou trois chansons à écouter avant de m’endormir apaisée…. dans ce fabuleux album, élu par RTL Album de l’année 2017…